Mais non, être au régime, c’est pas la mort !

Diet (régime), c'est "Die" (mourir) avec un T

Bon pour maigrir, faut forcément changer quelque chose à ses habitudes alimentaires mais comme vous le savez peut-être si vous avez lu mes articles, je ne suis pas (ou plutôt je ne suis plus) adepte des régimes draconiens. Donc, être au régime, c’est pas la mort, c’est pas l’enfer non plus, ça peut même être cool si on décide de se la jouer soft. Alors pas de grisaille au menu mais plein de couleurs, de saveurs et de choses que vous aimez. Commencez par faire l’inventaire de vos aliments préférés, pour moi par exemple, en vrac ce sont : les framboises, le cassis, les bananes, les poivrons, les pommes de terre, les pâtes, les mille-feuilles, la moussaka, le couscous, les flageolets, les haricots verts avec de l’ail, le fromage, le riz cantonnais, les frites, les champignons, les poireaux. Bon, je m’arrête là parce que ça n’a rien de passionnant mais l’idée, c’est que, parmi les choses que vous aimez, y’en a que vous pouvez manger souvent sans le moindre problème pour votre ligne, alors profitez-en, c’est quand-même plus sympa de manger ce qu’on aime que de faire la grimace devant une assiette de légumes à l’eau et  un yaourt 0% quand on aime pas les yaourts ! Je ne sais plus quelle pub disait « Soyez raisonnable, faîtes vous plaisir » et bien c’est exactement ça, pour maigrir, il faut se faire plaisir pour que régime ne rime plus avec famine ou déprime ! En tenant compte de vos goûts et non des menus types proposés sur le web ou dans les magazines féminins, concoctez-vous un petit régime perso plein de bon sens avec un triple oui  aux aliments light que vous aimez, un grand oui aux aliments qui rassasient bien et un petit oui aux aliments trop riches qui pourraient ralentir votre objectif de perte de poids. Dans mon cas, ça donnerait ça:

  1. Oui+++ => framboises, cassis, bananes, poivrons, haricots verts à l’ail, champignons, poivrons, poireaux…
  2. Oui + => pommes de terre, pâtes, flageolets, couscous et riz cantonais (dans sa version végétarienne)…
  3. Oui => fromage, frites, mille-feuilles…

Vous avez remarqué ? y’a pas de NON, je vais pas vous faire le coup du « maigrir sans régime » ou « vous pouvez manger tout ce que vous voulez comme vous voulez » parce que c’est faux, bien évidemment ! Quand on veut maigrir, il faut faire des choix mais psychologiquement , il vaut mieux commencer par réfléchir à tout ce qu’on aime plutôt que d’énumérer tous les interdits, surtout que les bases sur lesquelles ont été établies ces listes d’aliments autorisés/interdits en cas de régime sont sujettes à caution. Je vous donne un exemple : dans la plupart des régimes, on vous autorise les fruits sauf les cerises et la banane (je suppose trop caloriques et trop sucrés). Alors si vous adorez les cerises ou les bananes, vous vous créez un interdit ridicule (c’est ce que j’ai fait pendant des années, en évitant les bananes), on vous autorise par contre un petit carré de chocolat ou une petite portion de fromage, là, je suis d’accord mais pour ma part, j’évite d’acheter du fromage si je veux maigrir car le fromage fait partie de ces aliments qui déclenchent chez moi une envie irrésistible de me resservir (un p’tit bout de fromage, puis un autre et tout le fromage y passe) alors j’en mange (ben oui, j’ai dit « pas d’interdit » clin d'oeil) mais à la cantine, ou si je suis invitée (parce que là, je vais pas m’avaler tout le fromage) et je me fais plaisir quand-même.Voilà l’idée générale : votre régime, il faut vous le faire sur-mesure pour qu’il ait une chance de tenir la durée, parce que vouloir maigrir vite, c’est peut-être tentant mais sur le long terme, ça ne tient pas la route !!!

 

Ce contenu a été publié dans Régime, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Mais non, être au régime, c’est pas la mort !

  1. SuperFlo dit :

    Oui, c’est pour ça que j’aime bien mon régime WW (si on enlève l’horrible côté commercial qu’il m’a fallu supporter pour avoir la méthode il y a quelques années !) Je l’aime parce que j’ai un capital hebdo et que c’est à moi de le gérer, sans interdit, avec ce que je veux et ce que j’aime. Alors bien sur, il faut viser l’équilibre au quoditien entre les proteines, les lipides, les laitages, les légumes, les fruits… Mais si on mange un millefeuilles (je prends cet exemple par hasard, bien sur !) ça n’est pas grave ! On n’a pas besoin de culpabiliser, de se dire qu’on a loupé sa journée et qu’on n’a plus qu’à se gloutonner l’intégralité du réfrigérateur en attendant de tout recommencer depuis le début le lendemain matin. Non ! On a juste à se dire qu’il était bon ce millefeuilles, aussi bon que la soupe qu’on se fera au diner !
    Tiens, d’ailleurs il est l’heure que j’aille éplucher mes légumes !
    Bonne nuit à toi, et bon dimanche.

    • Lucille dit :

      J’ai fait WW il y a 3 ou 4 ans, par mes propres moyens, avec les infos glanées sur le web et de mémoire j’avais perdu une bonne quinzaine de kilos en quelques mois. J’ai bien aimé la méthode, le régime est équilibré, on peut manger de tout, faire des écarts du moment que l’on sait gérer correctement son capital points. Mais bon, curieusement, dès que j’ai arrêté de noter tout ce que je mangeais sur mon p’tit carnet, j’ai commencé à déraper et j’ai repris petit à petit tous les kilos perdus ! Faut dire que j’ai voulu faire du zèle: alors que j’avais atteint l’objectif que je m’étais fixé et que mon poids commençait à stagner, j’ai eu la regrettable idée de vouloir faire encore mieux et d’essayer de perdre 3 ou 4kg supplémentaires en diminuant mon capital points. Fatale (et stupide) erreur !

  2. Sissi dit :

    Un régime finit toujours en échec avec une reprise de poids et le fameux effet yo yo. Récemment j’ai découvert un très bon livre où il s’agit de manger de tout en apprenant à reconnaitre son sentiment de satiété, non pas en ayant le ventre ballonné mais au niveau des papilles gustatives. Au début d’un repas le goût est agréable car notre organisme a besoin de manger et petit à petit quand le goût devient fade c’est qu’il est temps de s’arrêter. Donc pour perdre du poids définitivement il faut écouter les signaux de notre corps et que ce soit ces sensations qui gouvernent et non pas notre tête avec des : il faut, il faut pas…ainsi on peut manger de tout en perdant du poids. Tous ces régimes à la mode sont un échec car il y a privation, carence et il faut en fait changer ses habitudes alimentaires à long terme.

    http://www.nutriomega.net/

    • Lucille dit :

      Tu sais le mot « Régime » veut tout dire et rien dire ! En ce qui me concerne, je n’ai pas peur de me dire « au régime », j’utilise le mot « régime » par habitude parce qu’il indique clairement que je souhaite perdre du poids en effectuant les choix alimentaires qui me paraissent judicieux. Etre au régime ne veut pas forcément dire « avoir faim » ou « manger triste », c’est ce que j’essaie d’expliquer dans mon blog. Le meilleur régime est celui que l’on se construit soi-même en fonction de ses goûts, de ses envies et qui permet de se débarrasser des fringales, ces pulsions alimentaires qui nous font manger plus que de raison et confondre « faim » et « envie de manger ». Je suis d’accord avec toi pour maigrir durablement, il faut changer ses habitudes alimentaires sur le long terme. Il n’existe effectivement aucune recette miracle pour maigrir beaucoup, vite et avec l’assurance de ne pas regrossir et c’est là que les régimes à la mode, trop restrictifs sont voués à l’échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *